Nouvelle restriction du règlement F-Gaz

Nueva restricción del reglamento F-Gas 2022

Nouvelle restriction du règlement F-Gaz

Deux installations de réfrigération sur trois dans les supermarchés sont devenues obsolètes à partir du 1er janvier 2022.  

Avec la nouvelle année, la nouvelle restriction du règlement européen F-Gas entre en vigueur. Les supermarchés de moyenne et grande dimension fonctionnant encore avec une installation frigorifique au freon HFC (réfrigérants de troisième génération, avec ODP=0, qui ont remplacé les CFC et HCFC déjà interdits, mais qui n’ont plus de substitut direct, y compris le R134a, le R404A, le R407 ou même le R449A et le R448A, ce dernier étant un mélange de HFC et de HFO) avec une capacité de refroidissement de plus de 40kW deviendront obsolètes. Il en sera de même pour les unités de réfrigération avec des unités HFC intégrées.

Quel est l'impact de l'entrée en vigueur du nouveau règlement européen F-Gas sur nous ?

Ce type d’installation ne sera plus possible. Ceux qui existent pourront continuer à fonctionner, mais il n’y aura plus de gaz de substitution permettant de les moderniser. Cela signifie qu’en cas de modification substantielle de l’installation (extension, déplacement, etc.), nous devrons opter pour un autre système et un autre réfrigérant.

Comment cela affecte-t-il l'installateur ?

L’installateur se retrouve avec un cadre réglementaire complexe à prendre en compte pour les nouvelles installations. Le choix d’un système ou d’un autre sera déterminé non seulement par les restrictions environnementales, mais aussi par le niveau de l’installation selon le règlement de sécurité et la catégorie de l’installation selon le règlement sur les équipements sous pression. En outre, la composante “efficacité énergétique” joue également un rôle important en tant que l’un des facteurs déterminants dans le choix de la meilleure solution pour chaque cas, en raison de l’escalade des prix de l’énergie qui maintiendra ces derniers à un niveau élevé.

Quelles sont les alternatives ou comment cela modifie-t-il l'utilisation des gaz ?

  • Le R290, par exemple, est relégué aux circuits de petite capacité dans une unité intégrée ou un Waterloop. À plus forte puissance, il peut également être utilisé dans l’installation de refroidissement d’un système indirect au glycol.
  • Le R454C (A2L) nécessitera une analyse de risque pour les atmosphères explosives à partir de 25 ou 30kW de capacité de refroidissement. En outre, nous devrons certifier les tuyaux en tant qu’appareils à pression, et les installations devront être certifiées en catégorie III ou IV.
  • Le R449A ne peut être utilisé que jusqu’à 40 kW par circuit. À partir de cette puissance, le CO2 devient intéressant, car bien qu’il s’agisse d’une installation de niveau 2, la réglementation sur les équipements sous pression ne s’applique pas encore aux lignes de réfrigération.

Chez INTARCON, nous avons des solutions pour nous adapter aux restrictions de la réglementation européenne sur les gaz fluorés et nous pouvons vous donner des conseils honnêtes et impartiaux sur la solution qui convient le mieux à vos besoins.

Partager cette publication