Qu’est-ce que la chaîne du froid ?

Qu’est-ce que la chaîne du froid ?

La chaîne du froid revêt à l’heure actuelle une importance essentielle. En analysant notre consommation journalière d’aliments, il est constaté que la grande majorité d’entre eux sont périssables (viandes, poissons, fruits, légumes, etc.) et qu’il s’avère donc primordial de garantir leur innocuité afin d’éviter tout problème de santé éventuel.

Qu’est-ce que la chaîne du froid ?

Pour garantir l’innocuité des aliments, il est bien connu que le maintien et/ou le contrôle de la température de conservation et de réfrigération des denrées dans des limites raisonnables sont essentiels. Le concept de chaîne du froid est justement là pour nous rappeler que cette innocuité n’est totalement garantie qu’à condition que ce contrôle de température soit appliqué pendant toutes les phases traversées par l’aliment, de la collecte/récolte et stockage des matières premières à la consommation de l’aliment par le consommateur final.

Pourquoi la chaîne du froid est-elle importante ?

Il est considéré que la chaîne du froid d’un aliment est respectée lorsque celui-ci a été soumis à un contrôle permanent de la température tout au long du processus se déroulant depuis sa production jusqu’à sa consommation. Parallèlement, il importe de garantir que la température est conservée dans une plage définie (en évitant toute variation significative), spécifique à chaque type d’aliment.

Ce processus est appelé « chaîne », car il est en réalité composé de plusieurs opérations qui se succèdent : collecte/récolte et stockage de la matière première, transport de la matière première, entreposage, traitement, conditionnement et emballage, stockage, distribution, entreposage dans les points de vente, transport jusqu’au point de consommation et stockage au point de consommation.

Post-Intarcon-Actividad-esencialCOVID_FRLa chaîne du froid doit être respectée pour toutes les matières premières et tous les aliments dont la stabilité peut être perturbée à température ambiante. Outre le fait de garantir cette stabilité, cette démarche permet d’allonger la durée de vie utile des denrées en assurant la préservation de leurs propriétés nutritionnelles et organoleptiques, tout comme leur innocuité pour la consommation humaine.

Que se passe-t-il si la chaîne du froid est rompue ?

Lorsqu’un aliment surgelé (température > -18 ºC) est décongelé, et ce même si cette opération reste partielle pendant une durée très limitée (quelques minutes), l’activité microbienne a le temps de redémarrer à des degrés divers. Si la température est de nouveau abaissée et que le produit est recongelé, cette activité est une fois de plus interrompue, mais la population de micro-organismes est désormais plus importante et la denrée alimentaire a subi une détérioration plus ou moins significative. Cette rupture de la chaîne du froid a plusieurs conséquences :

  1. Risque d’intoxication
  2. Réduction de la durée de conservation
  3. Perte de qualité : apparition de bactéries, perte de valeurs nutritionnelles, mauvaises odeurs, etc.

Il est pour cette raison très important de préserver l’intérieur de nos réfrigérateurs à une température appropriée et à une valeur la plus constante possible. À noter que tout aliment ayant été décongelé ne doit pas être recongelé, sauf s’il a été traité et cuisiné à des températures supérieures à 70 ºC.

 

Comment déceler une rupture de la chaîne du froid ?

Détecter la rupture de la chaîne du froid d’un aliment peut s’avérer difficile pour le consommateur final puisque les preuves qui mettent en évidence ce genre de défaillance sont inexistantes. Lorsqu’il s’agit de produits surgelés, certains indices permettent de constater qu’un produit n’a pas été conservé à la bonne température à un moment donné.

  • Formation de givre : lorsque la température d’un produit surgelé est augmentée, celui-ci cède une partie de sa teneur en eau au milieu qui l’entoure. En le congelant de nouveau, cette eau se transforme en givre qui se dépose sur la denrée alimentaire ou se retrouve à l’intérieur de l’emballage. Ce phénomène peut y compris alourdir l’aliment en formant des blocs.
  • État de l’emballage : dans le cas de produits conditionnés dans des emballages carton, une certaine méfiance doit être de mise lorsque la boîte est trop molle.
  • Durée de décongélation : une durée de décongélation très courte peut être la preuve d’une mauvaise température de conservation de l’aliment (< -18 ºC).

Comment préserver et garantir la chaîne du froid ?

Les actions suivantes sont nécessaires pour maintenir et garantir la chaîne du froid :

  1. Conditionner les aliments dans des emballages hermétiques.
  2. Stocker les aliments dans des chambres froides spécifiques.
  3. Conserver les aliments à une température inférieure à -18 ºC dans tous les processus.
  4. Utiliser un transport spécialisé.
  5. Mesurer et contrôler la température tout au long de la chaîne.
  6. Un autre aspect recommandable réside dans la mise à disposition d’une installation frigorifique équipée d’un dispositif de surveillance et de contrôle tel que kiconex, un système idéal qui intègre une fonction de maintenance prédictive capable d’intervenir sur l’installation de réfrigération. Le système est ainsi capable de détecter toute détérioration ou panne d’un dispositif avant sa survenue, ce qui permet de garantir la sécurité alimentaire presque intégralement.

Partager cette publication