Chillventa 2014, le future de la réfrigération

Chillventa 2014, el futuro de la refrigeración

Chillventa 2014, le future de la réfrigération

Dans quelques semaines la prochaine édition du salon international de Chillventa aura lieu à Nuremberg, monographique sur le secteur de la réfrigération en Europe, marquant et indiquant considérablement les tendances technologiques du secteur. Malgré la duration cette fois-ci, réduite à 3 jours d’exposition (du 14 au 16 octobre), cette nouvelle édition s’avère pleine d’exposants et visiteurs devant la grande incertitude sur l’évolution et tendances du secteur. La question donc, est ce qui peut être trouvé et les nouveautés à être exposées.

Chillvente, soit dit en passant est un forum technologique audacieusement proactif vers la réalité du secteur de la réfrigération. Autrement dit, le secteur suit la réalité les nouveautés technologiques exposées à Chillventa. Pour cela, il est facile de trouver des propositions de produits et des technologies qui selon toute probabilité ne seront pas matérialisées à court terme.

A vrai dire ce forum technologique et le lobby législatif européen se sont nourris réciproquement, en donnant lieu aux directives et normatives qui par la suite forcent l’évolution du secteur. C’est le cas des récentes directives F-gaz ou la norme Eco-design qui inexorablement conditionneront les nouveautés et tendances technologiques qui seront vus au Salon, de même que pendant cette édition le projet normatif EN 378 sera objet de débat. Ce projet conditionnera le dessin, construction et installation des équipements et systèmes de réfrigération.

Ainsi, devant le grand défi de l’adaptation au nouveau scénario de la directive F-gaz, qui impose la substitution progressive des réfrigérants par d’autres à bas effet de serre, à Chillventa des nouvelles propositions de réfrigération sont attendues, telles que le CO2, l’ammoniac et les hydrocarbures, en suivant cet ordre d’importance et par-dessus des réfrigérants à caractère synthétique de bas profil PRP, tels que les HFOs.

Une des principales attractions est l’amélioration du rendement énergétique des installations de réfrigération, ou le secteur détail ou supermarchés présente encore des grandes possibilités d’optimisation. Dans ce sens des innovatrices solutions seront vues, telles que celles pour le contrôle centralisé des supermarchés et des solutions combinant froid et climatisation

En plus, des solutions à court terme seront trouvées, telles que les solutions d’Intarcon, pour desservir immédiatement aux restrictions imminentes imposées par la directive F-Gaz. Ainsi, vous trouverez des équipements R134A et réfrigérants HCF à bas effet de serre comme le R407A, ou des systèmes indirects à l’eau glycolée

Partager cette publication