Chillventa 2014 les tendances de la réfrigération

Récemment la 4ème édition de Chillventa, le plus important rencontre européen de technologie en réfrigération, ventilation et l’air conditionné, a eu lieu à Nuremberg

Cette dernière édition de 2014 a battu les records avec plus de 30.000 visiteurs et presque un millier d’exposants. La dimension Internacional de Chillventa est donc évidente : 17.000 visiteurs étrangers provenant de 110 pays autour du monde, ainsi que deux tiers d’exposants étant étrangers. De notre côté, le stand d’INTARCON au milieu du Hall 4 a reçu un grand nombre de visiteurs provenant des cinq continents et témoignant de grand intérêt à la récente expansion international de notre marque.

INTARCON a remarqué des solutions réelles devant le nouveau scénario de la normative F-Gas. Ainsi, les propositions à court terme d’INTARCON sont envisagées vers les possibilités des HFCs dans le prochain cadre de viabilité qui sera imposé par la normative européenne à partir de 2020. D’un côté, l’accent en solutions connues à basse PCP (potentiel de réchauffement planétaire), telles que le R134a, qui a été incorporé récemment dans tous les équipements d’INTARCON à haute température. D’autre côté la réduction de la charge de réfrigérant dans les équipements compactes d’INTARCON jusqu’à valeurs comme 0,3 kg de réfrigérant per kW de puissance frigorifique.

Chillventa, en qualité de forum technologique proactif devant la réalité du secteur, nous a donné en plus un grand éventail des nouvelles solutions et propositions des fabricants des équipements et composants de réfrigération. Comme prévu et suite au déjà vu en Dusseldorf (EuroShop), les propositions les plus remarquables ont été les équipements à CO2 et les hydrocarbures, dans cet ordre d’importance et dessus les réfrigérants synthétiques à bas index PCP, tels que les HFOs

Il y a lieu de noter que la plupart des propositions à CO2 comme réfrigérant sont basées en cycles transcritique de CO2 ; même s’ils ont du grand succès au Nord de l’Europe, s’application dans des climats plus chauds est contestable. En revanche, les solutions basés en cycles souscritiques de CO2 ont été rares à Chillventa et s’avère à être développé.

Pour sa part, les fabricants de gaz exposaient un éventail de réfrigérants à bas index PCP composés de mélanges de HFC, HFO y HC, dont certaines ont déjà la référence ASHRAE, comme le R448 ou le R449.

En bref et malgré la manque des grandes nouveautés, Chillventa avère renforcer le chemin du secteur vers l’incertitude autour du scénario normatif européenne de la prochaine décade.